DJU Les degrés jour unifiés


Sommaire




DJU Définition


Les dégrés-jours unifiés ou DJU sont une somme d'écart de température entre :
♦ une température ambiante (Ta°C) de base minimum pour le chauffage/climatisation des locaux.
♦ et une température moyenne (Tm°C) cumulée issue de relevés normalisés constants d'une station météo "officielle" pour une période donnée.

Nb: On parle de DJU base 18°C car c'est la température dite "de non chauffe" mais ils peuvent très bien êtres élaborés sur une autre base que 18°C.
Cet écard peut être horaire(s), journalier(s) ou périodique(s) et cumulé.


DJU Utilisation


Les DJU sont surtout utilisés par les sociétés d'exploitation d'installations de chauffage dans le cadre de marchés avec suivi du poste P1 énergie.
Ils permettent de contrôler durant la saison de chauffe l'évolution des consommations au regard des engagements contractuels.
Dans leurs versions dite "de référence trentenaire", les DJU servent également aux bureaux d'études à la détermination prévisionnelle des consommations d'énergie en fonction des déperditions thermiques.
Ils permettent la détermination d'un engagement de consommation nommé NB (pour Nombre de Base) relatif à un marché d'exploitation.

D'une façon générale, les DJU caractérisent la rudesse d'une période hivernal, ils sont utiles aux gestionnaires d'énergies, ils sont la quantité logique de référence analytique.
Plus le nombre de DJU est élevé, plus le climat est rude.

Quelques DJU villes



DJU Elaboration


Tout le monde peut élaborer ses propres DJU localement, en fait il suffit juste d'une station météo sous abri au fond de son jardin.
En France seul deux organismes sont reconnus pour leurs publication officielles des DJU : Météo France et le COSTIC.
Il existe plusieurs façons d'élaborer les DJU en fonction de leur définition et utilisation finale propre, ci dessous nous parlerons essentiellement des DJU Exploitation.

La définition des DJU Exploitation est :


Définition DJU



Il faut noter que dans le cadre du suivi de marchés d'exploitations, c'est la méthode de calcul des DJU du COSTIC qu'il faut utiliser.
Cet organisme est recommandé à la page n° 29 du guide de rédaction des clauses techniques des marchés publics d’exploitation de chauffage avec ou sans gros entretien des matériels et avec obligation de résultat de 2007 disponible sur le site du MINISTÈRE DE L’ÉCONOMIE DES FINANCES ET DE L’INDUSTRIE.

Télécharger le guide



Le COSTIC calcule pour chaque saison de chauffe (du 1er septembre au 30 juin) et pour 83 stations météo Française les DJU base 18°C.
Ils sont publiés sous forme d'abonnement, fichier numérique format Excel ou/et sous forme papier et ce par décade.
Des DJU de différentes périodes antérieures et trentenaires sont également disponibles à la vente.
Nous ne pouvons vous en présenter un exemple car le COSTIC en interdit toute reproduction.

Site du COSTIC


Liste stations météo COSTIC



Exemples d'utilisations des dju


Pour ces exemples nous aborderons:
♦ Le suivi d'un marché d'exploitation avec intéressement de type CPI
♦ Les calculs prévisionnels des consommations d'énergie


Exemple de suivi d'un marché d'exploitation marché de type CPI
Le contrat d'exploitation prévoit la fourniture et la gestion par l'exploitant de l'énergie nécessaire au chauffage uniquement.
L'exploitant conduit les installations afin de garantir les régimes de températures contractuellement attendus avec l'obligation de résultat, notamment s'agissant de l'engagement de consommation (NB)
Des clauses de répartition/pénalité intègrent le mémoire de fin de saison de chauffe, c'est une motivation/sanction afin que l'exploitant conduise au mieux les installations.
Le mémoire de fin de saison de chauffe est le document qui régularise, cloture comptablement un exercice, il fait la balance entre la facturation d’acomptes émise en cours d'exercice et le droit à facturation final intégrant l'intéressement, il s'agit d'une facture ou d'un avoir en fonction des résultats techniques.
Un exercice technique s'entend généralement du 1er juillet au 30 juin de l'année suivante.

Éléments contractuels fixes :
♦ Energie : gaz naturel B2S-niveau 2
♦ NB ou nombre de base = 6380 mWh/pcs de gaz - forfait alloué pour une saison de chauffe
♦ DJU = 1334 - nombre de degrés jour unifiés sur la période trentenaire 1971-2001 du Groupe XIV - station n° 790 - ville de Toulon

Éléments contractuels de calculs variables :
♦ N'B = Quantité d'énergie théorique nécessaire pour le chauffage pendant la durée effective du chauffage dans les conditions climatiques de la saison considérée
♦ NC = Quantité d'énergie réellement consommée pour le chauffage des locaux pendant la durée effective du chauffage
♦ KMC = Prix moyen de l'énergie calculé au prorata DJU sur durée effective du chauffage

Résultats d'exploitation saison 1998/1999 :
♦ NC ou consommation réellement constatée pour la saison de chauffe = 6725 mWh/pcs
♦ DJUx ou DJU réellements constatés pour la station météo = 1392

Calculs fin de saison de chauffe :
Avec les DJU contractuels (DJU) et réellement constatés (DJUx) de la saison, nous déterminons avec une simple règle de trois la quantité d'énergie théorique (N'B)
Pour la saison de chauffe l'exploitant était donc 'autorisé' à consommer : (N'B) = 6657 mWh/pcs
♦ N'B = (NB.DJUx)/DJU soit: 6380.1392/1334 = 6657

Or la consommation réelle d'énergie (NC), le résultat d'exploitation est de : 7025 mWh/pcs, l'exploitant à donc trop consommé d'énergie par rapport à son engagement.
Les règles contractuelles de répartition des excès/gains de consommation d'énergie s'établissent contractuellement ainsi :

Formules de partage



Pour régulariser le mémoire de fin de saison de chauffe, il faut déterminer les valeurs relatives aux seuils des économie/excès, soit:

♦ Seuil N'B1 = 0,96 . 6657 = 6390
♦ Seuil N'B'1 = 0,80 . 6657 = 5325
♦ Seuil N'B2 = 1,04 . 6657 = 6923
♦ Seuil N'B'2 = 1,15 . 6657 = 7655

La consommation réelle NC étant de 7025 mWh/pcs, elle est donc comprise entre les seuils : N'B'2 > NC > N'B2 (cas N° 3 ci-dessus - en dépassement)
L'exploitant sera donc pénalisé, il devra minorer sa facture, sa régularisation finale accompagnant son mémoire de fin de saison de chauffe.
Sa facturation sera de type : F = NC - I
avec NC = 6725 et I = (6657 - 6923) + 2/3 (6923 - 6725) = 398 mWh/pcs
Au final F = 6725 - 398 = 6327 mWh/pcs . KCM

Dans cet exemple l'exploitant est pénalisé de 398 mWh/pcs car il n'a pas bien conduit les installations thermiques durant toute la saison de chauffe et n'a pu assurer sa garantie de résultats de 6657 mWh/pcs.
Il va de soit qu'un exploitant digne de ce nom n'aurait certainnement pas laissé 'dériver' les consommations, des contrôles de l'évolution de cette dernière auraient été réalisés régulièrement durant toute la saison de chauffe, lui permettant ainsi de rétablir l'objectif à atteindre.

Pour ses contrôles en cours de saison de chauffe, l'exploitant utilise encore les DJU, c'est à dire à chaque nouvelle publication décadaire des DJU du COSTIC ou de Météo France si c'est l’organisme désigné au contrat d'exploitation.
Pour contrôler l'évolution des consommations il faut juste déterminer le ratio NB/DJU
Dans notre cas, le ratio est de: 6380 / 1334 = 4,78
Donc une consommation d'énergie théorique de 4,78 mWh/pcs est associée à un DJU.
Si pour la somme des DJU d'une décade ou d'une autre période DJU multiplié par le ratio énergie, on obtient une consommation plus faible que celle réellement constatée au compteur gaz sur la même période, il y à dérive des consommations, sinon c'est bon...



A noter que notre logiciel RapidConso© permet la détermination et de valorisation rapide des quantités d'énergies nécessaires au chauffage des logements pavillonnaires et collectifs ainsi que pour le bâtiment tertiaire qui intègre un calculateur de gain solaire.
Il permet la comparaison simultanée de plusieurs énergies et ce pour un même bilan, une base de données des DJU ouverte* est fournie avec le logiciel.
*base de données dans laquelle ont peut apporter toutes modifications souhaitées (ajout/modification/supression de tout ou partie d'enregistrement)


Découvrez notre logiciel RapidConso


Gestionnaire de base de données climatique qui intègre notre logiciel RapidConso

Base de données climatique


Exemples de calculs prévisionnels des consommations d'énergie


Soit un bureau d'études thermiques qui doit déterminer les consommations d'énergie previsionnelles pour une maison résidentielle pour 3 régimes de fonctionnement.
Données techniques :
♦ Lieux : Toulon - Var
♦ Nature du bâti : maison résidentielle
♦ Déperditions thermiques calculées : 30 kW pour un delta de 24°K
♦ DJU trentenaire de référence période 1971-2001 du Groupe XIV - station n° 790 - ville de Toulon: 1334
♦ Nombre de jours de chauffe prévisionnel : 166
♦ Intermittence faible : 0,9
♦ Rendement production thermique : 80%

Les consommations d'énergie seront déterminées pour trois régimes de températures ambiantes/fonctionnements

♦ Régime n°1 : 19°C 24/24h
♦ Régime n°2 : 19°C durant 17h avec un réduit de nuit à 16°C durant 7h
♦ Régime n°3 : 19°C durant 17h avec un réduit de nuit à 16°C durant 7h et incluant une période d'inoccupation de 15 jours à 5° (mise hors gel)


Régime n°1




Régime n°2




Régime n°3




Valorisations des consommations


La valorisation des consommations peut être réalisée soit à tarif constant ou changeant durant la saison de chauffe et ce pour des énergies différentes.
♦ Gaz de ville
♦ Fioul domestique
♦ Bois
♦ Electricité

Pour calculer le KMC (prix moyen) de l'énergie d'une saison de chauffe complète, il existe deux méthodes, le prorata temporis ou le prorata DJU.

Découvrez notre logiciel RapidConso







Bureau


   Nous pouvons vous transmettre une proposition commerciale adaptée à vos besoins spéficiques.
   Pour en faire la demande utilisez le formulaire de contact.
   Dans le champ "Choisir un objet" sélectionnez "Demande proposition commerciale" et dans le champ "Message" précisez
   nous vos besoins en termes de logiciel et nombre de licences.



Formulaire de contact   -    Tarifs logiciels    -    Commander un logiciel




Pour optimiser vos recherches sur Google utilisez les expressions (faites un copier coller)


DJU détermination
DJU Costic
DJU chauffage
DJU climatique
DJU calcul
DJU trentenaire
DJU période
DJU marché d'exploitation chauffage
DJU contractuels
DJU élaboration
DJU ville
DJU analyse
DJU bilan consommation
DJU gestion intéressement
DJU Météo France
DJU déperditions thermiques